Portique antivol magnétique pour bibliothèques

portique antivol magnétiquePortiques antivols magnétiques pour bibliothèques

Bibliothèques et médiathèques sont des lieux d’échanges culturels non soumis aux lois du marché. De ce fait la sécurité et la lutte contre le vol ne sont pas des priorités.
Pourtant l’abondance de marchandises ainsi que la rareté de certaines oeuvres en font un secteur de plus en plus visé par le vol à l’étalage. L’installation de portiques antivols pour bibliothèque devient alors indispensable à la sauvegarde des oeuvres mais aussi à la santé financière de la bibliothèque.

L’activité d’une bibliothèque est particulière, son système de protection doit être adapté a un mode de fonctionnement spécifique permettant de simplifier au maximum la sortie et l’entrée des articles tout en assurant une sécurité maximum.

Le système se compose d’un ou plusieurs portiques antivols pour bibliothèque disposés à la sortie du bâtiment et destinés à déclencher une alarme en cas de vol. Pour cela chaque livre doit être équipé d’un marqueur magnétique se présentant sous forme d’étiquette, de puce ou de badge.
Si le marqueur n’est pas démagnétisé avant la sortie ou lors de l’entrée de l’usager, l’alarme est déclenchée. Le marqueur fonctionne alors comme un piège discret qui sécurise l’œuvre.

Les différents marqueurs :

  • L’étiquette antivol

Autocollant en métal mesurant 40×40 mm, cette étiquette peut s’appliquer sur les livres, CD, DVD ou tout autre support. Peu discrète, elle présente l’avantage d’être dissuasive, difficile à arracher et facilement repérable par les portiques antivols pour bibliothèque.

  • Les étiquettes pour livres

Une bande autocollante qui mesure 1 mm de large. Blanche ou transparente, cette bandelette peut être collée en toute discrétion à l’intérieur ou à l’extérieur de l’ouvrage sans l’endommager.

  • Le ruban antivol (réservé aux disques)

Fine lamelle qui se colle directement sur le disque sans en altérer la qualité de lecture. Discret et sûr

  • Le boîtier antivol

Permet d’enfermer l’article dans un boîtier en plastique quasi inviolable. Bien qu’encombrante et nécessitant un certain travail logistique, cette méthode associée à une étiquette antivol est extrêmement fiable.

  • La puce RFID

Cet outil technologique de plus en plus utilisé comprend une étiquette antivol dont la taille peut varier et une puce électronique contenant toutes les informations concernant l’article. Il fait ainsi office de code barre. La puce peut contenir des informations comme le prix, le fournisseur, la date de livraison, le nombre d’entrée et sortie… Sa lecture magnétique est plus aisée et facilite les inventaires.

Tous ces marqueurs peuvent être commandé en grande quantité indépendamment du portique antivol pour bibliothèque. De nombreux fournisseurs en proposent.

Le désactivateur/ réactivateur

Afin d’utiliser ce système, il est nécessaire de s’équiper d’un ou plusieurs appareils permettant de magnétiser et démagnétiser les antivols. Placé en caisse, cet appareil permet aux bibliothécaires de gérer la gestion des prêt et des retour d’ouvrages, il désactive ou réactive automatiquement l’antivol en un geste simple.

Le choix des portiques antivols pour bibliothèque

Le portique antivol pour bibliothèque se compose de deux antennes, l’une émettrice et l’autre réceptrice placé à la sortie de votre bibliothèque. La technologie la plus adaptée à l’activité d’une bibliothèque est l’électromagnétique (EM). En effet les étiquettes et marqueurs qui lui sont associés présentent l’avantage de pouvoir être démagnétisés et remagnétisés de nombreuses fois.

Ces portiques détectent les marqueurs antivols même au travers de sac à dos, d’aluminium ou de sac isotherme.
Selon la taille et la disposition de la bibliothèque un système personnalisé et adapté vous sera proposé sachant que le système peut aussi fonctionner avec une seule antenne.
Les fournisseurs proposent une large palette d’habillage en bois, métal ou plexiglas en adéquation avec votre mobilier.

Pour la sauvegarde de vos ouvrages et du bien public que représente les collections des bibliothèques l’utilisation du portique antivol est un passage obligé.